Vous êtes ici : La Communauté du lombricompostage > Biblioworms > La faune

La fabuleuse faune du lombricomposteur

Il n'y a que des vers ?

Non, il n’y a pas que des vers … Mais quelles sont les autres bestioles du lombricomposteurs ? Et quel est leur rôle dans cet écosystème ? La faune du lombricompostage est réellement passionnante à étudier ! Collemboles, diploures, acariens, protozoaïres, actynomicètes, nématodes, bactéries.

Les vers de compost sauvent notre monde en décomposition

Les Vers de Compost : acteurs principaux !

On ne vous le répètera jamais assez : le ver de compost peut nous aider à sauver ce monde en décomposition! Dans un lombricomposteur, il est le cuisinier en chef, le chef d'orchestre qui organise le défilé des bactéries et autres micro-organismes.


Les collembolles aiment les déchets organiques

Les Collemboles : des nageurs hors pair !

Ces bestioles bizarres sont déjà présentes dans les litières d’élevage de nos vers de compost ! Avec leurs minuscules pattes et leurs antennes, on les confond pourtant souvent avec des bébés vers, sauf qu’ils bougent sans arrêt ! Les bébés vers sont translucides, puis en quelques semaines deviennent véritablement rouges. A ce stade, ils sont à peine visibles. Les collemboles adorent nager en surface du liquide. Ils ne représentent aucun danger ni pour vos vers ni pour les plantes ni pour vous !


Les diploures aiment les déchets carboniques

Les Diploures

De la même famille que les collemboles, ils se différencient (en regardant de très près !) par l’aiguillon qu’ils possèdent sous leur abdomen et qui leur permet de sauter. Leur couleur est plus sombre aussi. Quel est leur intérêt pour l’écosystème du lombricomposteur ? Le même que les collemboles : ils sont particulièrement attirés par les matériaux carbonés (papiers, cartons et fibres en général), qu’ils pré-digèrent pour les vers. Ils ne représentent aucun danger ni pour les plantes, ni pour les humains ou les animaux domestiques, ni bien entendu pour les vers !


Les acariens participent aussi à la décomposition des déchets

Les Acariens : pas de risque d' allergies !

Les acariens sont les Arachnides les plus représentés dans le sol. Et ils sont eux aussi toujours présents dans l’écosystème du lombricomposteur. Ils sont indispensables à la transformation de certaines matières organiques. Il existe une multitude d’acariens, de toutes les couleurs. Ce sont principalement les acariens blancs que l’on trouve dans nos déchets. Dans son ouvrage « Les vers mangent mes déchets », Mary Appelhof précise que les personnes allergiques aux acariens ne craignent rien, mais ne devraient pas s’occuper elles-mêmes de la récolte du lombricompost ni de l’entretien du lombricomposteur. Simple principe de précaution !


Les protozoaires sont toujours présents dans les déchets en décomposition

Les protozoaires

Ceux-là, vous ne les verrez jamais ! Il faut un microscope, la plupart d’entre eux mesurent entre 0.01 et 0.05 mm….Organismes unicellulaires, ceux qui sont présents dans votre lombricomposteur ne vous causeront jamais de maladies (malaria, paludisme). Ils vivent exclusivement dans l’eau ou dans la terre humide. C’est pourquoi, on les trouve dans un lombricomposteur. Ils se nourrissent de bactéries. Un protozoaire peut manger 10 000 bactéries par jour ! En fait, leur présence est fondamentale car ils servent de repas aux vers de compost…


Les nématodes sont indispensables pour une bonne qualité du compost

Les nématodes

Ici aussi, le microscope s’avère indispensable. Les nématodes sont des vers ronds. Pour info, il y a jusqu'à cinq tonnes d'organismes vivants qui peuplent un hectare de sol (cultivé de façon biologique).


Les actinomycètes sont des champignons qui décomposent les déchets

Les actinomycètes

Quel nom barbare pour un simple champignon, pensez-vous !? Oui, mais quels travailleurs aussi ! Ce sont les premiers microorganismes à intervenir sur les matières déposées dans votre lombricomposteur. Généralement, ils se présentent sous la forme d’une moisissure cotonneuse, de couleur blanche et apparaissent plus distinctement dans les 2 à 3 semaines qui suivent l'installation de votre lombricomposteur.


Les bactéries sont les mangeurs de déchets de premier niveau

Les bactéries

Saviez-vous que notre corps d’humain est composé de 10% de bactéries, indispensables à notre survie ? Elles sont partout et aussi bien sûr dans votre lombricomposteur ! Elles vont servir de repas aux protozoaires, qui eux-mêmes serviront de festin à nos petits amis invertébrés. Quel écosystème passionnant que celui d’un lombricomposteur !